L'alignement chromatique sur tout le registre de l’instrument (2 premières octaves pour la flûte traversière, les doigtés de la troisième sont similaire à la flûte Boehm, lois acoustiques obliges) permet d’intégrer plus rapidement car plus intuitivement, toutes les gammes majeures, mineures, leurs variantes et modes, la gamme par ton, diminuées,
pentatoniques, blues, arpèges d’accords et chromatismes.



       - Facilite énormément le jeu de tout style de musique
(moderne, jazz, world music...) et l’improvisation.

       -Dans le système Boehm, 4 altérations sur 5, ne
sont pas placées dans l'ordre logique, c'est pour cela que plus on s'écarte de la tonalité de l'instrument, plus les gammes sont difficiles à jouer et demande beaucoup de temps de pratique.

       - Ce clétage enlève les difficultés de jouer dans les tonalités ardues comme Si et Réb majeur par exemple, l'instrument devient "polytonale" car il est aussi facile de jouer dans n'importe quelle tonalité.

- Pourtant la position de base est la même que celle du système Boehm, ce qui permet à ceux qui sont déjà
musicien de s'adapter en un rien de temps, malgré les automatismes acquis.



- Je pense que beaucoup de joueurs de clavier et d'instruments à corde qui ont essayé les instruments à vent, n'ont pas accroché au système Boehm, à cause du problème à intégrer le jeu dans les tonalités difficiles.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Chromatic Line System
Chromatic Line System Nouvelle génération d'instruments à vent et claviers
Chromatic Line System            Nouvelle génération d'instruments à vent et claviers